76 ans après les criquets ravageurs réapparaissent en RDC

La République démocratique du Congo (R.D.C) est à son tour touchée par l’invasion des criquets ravageurs après les pays de l’Afrique de L’Est, une première depuis 1944.

« Un groupe de criquets pèlerins adultes est arrivé sur la rive ouest du lac Albert, près de Bunia, le 21 février, après avoir traversé le nord de l’Ouganda par de forts vents du nord-est »,  a indiqué l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dans une note envoyé aux Médias.

Le FAO a demandé 138 millions de dollars pour riposter aux insectes, une somme supérieure aux 76 millions de dollars sollicités en janvier dernier pour appuyer les pays touchés.

Seuls 33 millions de dollars ont été reçus jusqu’à présent.

De son côté le gouvernement congolais prends déjà des mesures pour faire face à ces invasions.

Les provinces  du Nord-Sud  Kivus et l’Ituri comptent des dizaines de milliers de déplacés qui ont fuient les violences des groupes armés, et l’arrivé des criquets pourrait rendre la situation catastrophique dû à l’insécurité alimentaire présente dans la région.

Depuis leurs apparitions à la corne de l’Afrique, neuf pays ont étaient déjà touché : l’Éthiopie, la Somalie, l’Érythrée, la Tanzanie, l’Ouganda, Djibouti, le Kenya, le Soudan et le Soudan du Sud.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.
EnglishFrench