Difficultés pour les femmes maraîchères de Kinshasa d’accéder aux terres arables pour cultiver

La République démocratique du Congo possède plus de quatre vingts millions d’hectare de terre arable, est pourtant l’accès à cette terre reste un problème pour les paysans et certains autochtone, la cause est l’accaparement de grands espaces par les personnes plus nanties.

Alors pour permettre au  femmes maraîchères vivant aux alentours de Kinshasa d’avoir accès à la terre et de cultiver pour leur bien-être, la fédération des paysans producteurs agricoles de Kinshasa, FEPPAKIN, réunie une cinquantaine des paysannes dans une association de femmes maraîchères. Ces femmes cultivent des légumes sur une terre mise à leurs disposition pour  vendre, ainsi elles peuvent se prendre charge.

Dans ce numéro d’agriculturez, nous abordons la question du problème foncier.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.
EnglishFrench