Kinshasa : Les producteurs contrés par la concurrence de la viande surgelée

Les producteurs vivriers de Kinshasa, écoulent difficilement leurs produits sur le marché, pour cause, la présence de la viande surgelée importées. C’est une épine au pied pour le développement de ce secteur, Préviennent-ils.

L’élevage de volailles et des porcs,  l’entretien des de la bassecour sont la passion de Hermene sinde Tshimpanga,  soxantaine d’age.  Nourrir ses volailles et ses porcs, les abreuver après, une démarche qui semble simple mais couteux pour cet  éleveurs qui a  des plus en plus du mal à administré sa petite ferme,  difficulté est celui d’avoir des aliments pour son élevage,  qui deviennent des plus en plus cher.

Des difficultés qui coutent chère à Tshimpanga, car pour lui, écouler sa production des chairs devient une chose difficile à cause de la concurrence déloyale des produits surgelés qui inondent le marché de Kinshasa.

De leur côté, la fédération des paysans producteurs agricole de Kinshasa, une organisation dans laquelle se regroupe tous les producteurs vivriers,   reconnait les multiples défis que rencontrent  les producteurs, mais pointe du doigt le ministère du pèche et élevage qui travail en amont en excluant les éleveurs qui sont acteurs principales.

Actuellement en République démocratique du Congo, une politique agricole et élevage en faveur de producteur locale est inexistante. L’agriculture familiale joue un rôle incontournable depuis des décennies mais aujourd’hui l’Etat congolais semble se penché sur l’agroalimentaire avec les investisseurs étranger sans tenir des petits producteurs.

1 comment

  • Patrick Gizegele

    La production locale coûte cher. Combien coûte un poulet produit localement comparativement au poulet importé ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Input your search keywords and press Enter.
EnglishFrench